Voyages

Mon expérience jeune fille au pair en Australie

Hello les filles!

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon expérience en tant que jeune fille au pair en Australie entre septembre 2015 et mars 2016.

⇒ Pourquoi je suis partie ? Comment je m’y suis prise ?

Fin juin 2015 j’obtenais mon DUT Techniques de commercialisation et je n’avais aucune idée vers quoi m’orienter après ça. Le commerce étant un secteur très large, il y avait beaucoup de possibilités pour continuer mes études : école de commerce, licence en tout genre, grande distribution, communication, banque, assurances… et j’en passe. Je venais d’avoir 20 ans et pas la moindre idée de ce que je voulais faire de ma vie. J’ai touché à pas mal de métiers lors de mes jobs d’été ou étudiants : serveuse, caissière, barmaid, vendeuse… Et cela m’a permis de me rendre compte de l’importance de faire des études avec de réels débouchés, pour faire un métier qui nous plait et dans lequel on s’épanouie mais aussi dont on puisse vivre.

J’étais très attirée par les études en alternance, qui allient école et mise en application directe sur le terrain. Ayant déjà travaillé et n’étant pas une grande amoureuse de l’école, c’était un rythme qui me convenait bien. Seulement une licence en alternance a pour vocation l’insertion professionnelle, voir d’être embauchée par la boîte dans laquelle on a travaillé.

Du coup, petit problème pour moi qui n’avait qu’une idée en tête : partir découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue (l’anglais). J’avais tout simplement envie de voir autre chose, rencontrer d’autres personnes, une autre façon de vivre et vivre quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant. Je me suis dit, c’est maintenant ou jamais! J’ai à peine 20 ans, en couple depuis très peu (à l’époque), des amis qui partaient eux aussi dans les 4 coins de la France pour leurs études… J’ai donc décidé de prendre une année sabbatique d’un an pour réaliser mon projet et mon choix s’est porté sur l’Australie.

Coïncidence, il se trouve que j’avais un ami qui souhaitait aussi partir là-bas et qui avait de la famille à Brisbane. Petit à petit, c’est devenu un projet commun, nous avons acheté nos billets en mars/avril 2015 pour un départ en septembre 2015 et un retour au bout de 6 mois (date à changer sur place pour pousser jusqu’à un an). Je vous ferai un article si ça vous intéresse sur toutes les démarches que j’ai du faire (billet, visa, logement, jobs là-bas…etc)

L’idée était donc d’être logée chez sa famille, le temps de trouver un travail et pouvoir prendre notre propre logement. Pour diverses raisons (mon copain en France, la reprise de mes études…etc), j’ai pris la décision de ne partir que 6 mois et de vivre l’aventure « Jeune fille au pair« .

La recherche d’une famille sur place s’est avérée beaucoup plus compliquée que ce que je ne pensais. Il est impossible de passer par une agence en Australie si l’on n’est pas passé par une agence en France. J’ai donc du me débrouiller via les réseaux sociaux et ce site qui m’a sauvé la vie : Aupair world . Ce site est comme le « bon coin » des familles. C’est très simple, vous créez votre profil, vous choisissez le pays par lequel vous êtes intéressé et vous avez toutes les annonces de familles recherchant une jeune fille au pair.

Après de longs moments de recherches, de rencontres de familles dans les 4 coins de Brisbane… Où j’ai du prendre des bus, des trains, dans une ville que je connaissais pas, dans une langue que je ne maitrisais pas et que je ne comprenais pas bien non plus (je vous laisse imaginer…). Et bien croyez moi que même si ça fais peur, que plusieurs fois j’ai pensé à rentrer en France, je n’ai rien laissé tomber et j’ai fini par trouver LA FAMILLE. Et c’est là où mon « Aussie adventure » a enfin commencée!

Quand j’ai rencontré cette famille ça été un gros coup de coeur pour moi, je pense que c’était le destin. Une magnifique petite famille, dont la mère était un amour : gentille, généreuse, attentionnée… Et c’est tout de suite devenue comme la mienne. Je n’ai pas eu l’impression d’être en trop et je ne me suis jamais dit « qu’est-ce que je fais là? ». Contrairement à certaines expériences que j’ai pu voir ou entendre, être jeune fille au pair n’est pas toujours un cauchemar. Evidemment ça peut l’être, je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, mais des expériences comme la mienne prouve le contraire. Il suffit juste de trouver la bonne famille, qui nous correspond. Il faut aussi savoir être ouvert à faire autre chose que ce qu’on a l’habitude de faire, avoir envie d’aider, avoir envie de s’intégrer et ne pas avoir peur d’être loin de sa famille, de ses proches, de ses habitudes… Tout simplement avoir envie d’être là et de partager avec les autres.

Bref, je suis nostalgique en reparlant de tout ça ! Ils me manquent tellement ! Ça été la plus belle expérience de toute ma vie (j’espère qu’il y en aura d’autres évidemment) mais celle-ci a été la première et je ne pourrais jamais l’oublier. Elle m’a permis de m’ouvrir, de grandir, d’améliorer mon anglais (of course!), de me débrouiller seule, loin de ma famille et mes amis. Et d’être, d’une certaine façon fière de l’avoir fait. Alors je vous le recommande à 1000%, n’ayez pas peur de vous lancer, il faut profiter de le faire tant qu’on est jeunes!! Car ce n’est pas à 50 ans que vous pourrez le faire… alors foncez!

Australia Zoo

Cela ne m’a pas du tout empêché de reprendre mes études, bien au contraire! Je pense qu’on ne peut pas voyager TOUTE sa vie et quand bien même, il faut de l’argent pour le faire… Et la seule façon pour ça, c’est de travailler et faire ce que l’on aime c’est encore mieux!

En attendant, je vous laisse avec quelques photos et je vous fait des bisous xx

Iceberg swimming pool – Bondi Beach

 

Surfer Paradise – Gold coast

 

L’opéra de Sydney

 

♥ Best lunch in Brisbane center ♥

 

Sea World – Gold Coast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *